La pièce Le Chemin des Dames : le 6 avril 1917 au Chemin des Dames, l’histoire va-t-elle basculer ?

La pièce Le Chemin des Dames relate une réunion historique pour décider de la grande bataille du même nom. Ce huis-clos lourd d’enjeux, voit s’affronter hommes politiques et militaires, points de vue et ambitions.LCDD-Essaion-7

Traité avec le soin de l’historien, ce texte – Le Chemin des Dames – est ponctué de réflexions humoristiques qui font de cette heure et demie d’histoire douloureuse, un excellent moment de théâtre.

Le général en chef Robert Nivelle a été nommé en décembre 1916 pour préparer une attaque massive au printemps 1917. Il a prévu d’attaquer  avec 800 000 hommes et 3 000 canons, le 16 avril, au Chemin des Dames. Depuis que le plan est divulgué, beaucoup d’officiers et de généraux ont fait connaître leurs réticences au gouvernement.

Le ministre de la Guerre, Paul Painlevé, qui ne croit pas au plan Nivelle, a clairement pris parti contre ce plan, après une enquête approfondie. Le président de la République Raymond Poincaré, lassé de ces débats et disputes qui affaiblissent l’armée et le commandement, a convoqué une ultime réunion pour débattre et décider de lancer, ou non, l’attaque du « Chemin des Dames ».

Le président de la République, le président du Conseil, son ministre de la Guerre et ses principaux généraux s’affrontent dans un huis-clos tendu autour de ces questions : faut-il mettre en œuvre la grande offensive de rupture conçue par le général en chef Robert Nivelle ? Est-il encore possible à ce stade d’annuler l’opération ?

Le Chemin des Dames, une représentation de cette ultime réunion, qui voit hommes, points de vue et ambitions s’affronter. La scène se passe le 6 avril 1917  et scelle le sort de milliers d’hommes et le basculement de la France qui conduira à la défaite de juin 40.

LCDD-Essaion-6

Distribution

Raymond Poincaré : président de la République     : Philippe Pierrard

Alexandre Ribot : président du Conseil                     : Bruno Chapelle

Paul Painlevé : ministre de la Guerre                        : Alain Pochet

Robert Nivelle : général en chef                                 : Didier Vinson

Joseph Micheler : général d’armée                             : Yves Carlevaris

Philippe Pétain : général d’armée                               : Jérôme Keen ou Ivan Morane

Metteur en scène                                                           : Yves Carlevaris

Directeur artistique et producteur associé                  : Guy Uzan

Régisseur                                                                        : Philippe Legendre

Costumes                                                                       : Michèle Ulrich